Ils l’ont fait !!!

De nombreux run ars sur le marathon de la La Rochelle ce week end et tous finishers.   Bravo à tous et à toutes (et grand merci aux supporters sur le parcours)

Toujours la pêche !! aussi bien avant qu’après la course, la preuve en images :

lr-2016-1

lr-2016-2

lr-2016-3

15 réflexions sur « Ils l’ont fait !!! »

  1. Le jour J

    Levé à 6h00 en ce « long dimanche de course à pied » qui m’attend. Objectif : boucler ces 42,195 km du marathon de La Rochelle et si possible en moins de 4h15. Tout est prêt dans couloir de la maison de Francis (mon frère).Petit dèj à 6h30 pour un départ a 7h00 de chez Francis pour retrouver les Run’Ars sur le port de La Rochelle au RUPELLA. Apres un grand café, photos de la famille Run Ars devant les deux tours, et direction le sas de départ avec Alex et Stéphane.
    Soleil et ciel bleu sur le port de La Rochelle : des conditions météorologiques idéales ce 27 novembre pour permettre aux milliers de coureurs de prendre plaisir et de tout donner. Puis très rapidement, les premières mesures de la Walkyrie nous ordonnent le départ réel. Faut se mettre en action. Ça piétine un peu sur les 500 premiers mètres puis chacun prend son rythme. Le premier passage en bord de mer vers Port Neuf nous rappelle qu’il y a toujours du vent à La Rochelle ! Quelques bourrasques mais gérable. Rapidement au km5, je constate que ça passe correctement … 05:41 au km donc je m’y cale comme prévu. La foule est importante sur le port, l’arche du semi est franchie en 2h05 et ce premier objectif est atteint. Arrêt à tous les ravitaillements – eau et sucre exclusivement. Arrive le km 30 en 3h00, de plus en plus de personnes marchent ou s’arrêtent pour s’étirer. Sur le côté, un coureur craque, pleure, consolé par deux autres personnes qui ont eu la noblesse de s’arrêter pour le réconforter. Km 32 je défais mes lacets trop serrés, qui me compressent le coup du pied. Olivier passe en pleine forme…. Je m’étire 1 minute les mollets et je repars à une allure très lente ça devient terrible mentalement. Il me reste 10km à courir et je n’ai plus aucune force.
    Je viens de me prendre le mur en pleine tête. Les kilomètres qui suivent sont horriblement longs, je trottine comme dans un footing de récup, je ne regarde plus ma montre mais je pense être aux alentours de 7 ou 8 km/h . Je n’avance pas, je me sens lent et complètement dépassé. J’oublie tout objectif de temps.
    Au 35èm kilomètre, la motivation revient. Il ne reste que 7km, c’est court mais en même temps horriblement long, je me souviens m’être dit à 7 minutes le km, ça me fait encore pratiquement 50 minutes d’efforts !
    Km 37 Sandrine et Axelle me doublent et me motive du coup, j’accélère pour essayer de revenir à 10 de moyenne, je tiens l’allure 500m. Les 38 et 39 sont encore très longs. Je franchis le km 40. J’attends le 41 avec impatience, mais il ne vient pas. Je crois que ça a été le kilomètre a été le plus long de la course. Enfin, je franchis le 41. La au bout de tout, j’en ai marre, ça fait maintenant environ 4h30 que je cours, je veux que ça se finisse au plus tôt. J’accélère, je retrouve mes jambes. Il faut attendre le dernier kilomètre pour se laisser porter par le public extrêmement nombreux ici : 3 ou 4 rangs de spectateurs tout acquis à notre cause et admiratifs de l’effort accompli…Le dernier passage sur le Port donc, une attention soutenue à 500m de la ligne à cause des pavés beurk…… les deux tours et le tapis bleu, pour la 12eme fois ici. 13ème marathon bouclé !
    Le marathon est une épreuve d’humilité. Il est toujours difficile de savoir comment va se passer cette course même si l’on peut mettre le plus de chances de son côté en suivant une préparation sérieuse et adaptée à ses besoins, qui sont propres à chacun. A mon sens, il faut éviter de franchir la ligne de départ avec trop de certitudes mais être capable, en permanence, d’adapter sa stratégie et son objectif à ce qui est en train de se passer en temps réel.
    Pas de plus belle conclusion que cette phrase célèbre d’Emile Zatopek : « Si tu veux courir, cours un kilomètre. Si tu veux changer ta vie, cours un marathon. »
    J’espère que ces quelques mots pourront convaincre celles et ceux qui hésitent encore à franchir le pas et à courir.
    Félicitation a tous les Run Ars, et merci a Céline pour les photos.

    https://goo.gl/photos/sRKYB8zrkf8eEsCi7

  2. Merci Céline, tu mérites la plus belle des médailles pour ce travail de photographe. Tu nous fais revivre notre marathon en images. C’est un beau cadeau pour nous tous.
    Espérant te revoir bientôt sur le parcours.

  3. Super récit Remy, comme tous les récits des autres run’ars, chacun le vit différemment, et c’est magnifique de tous vous lire. Merci pour tes photos Céline qui sont magnifiques.
    BRAVO.

  4. Coup de théâtre !!! je suis sur le podium à La Rochelle. Le 3ème a triché, donc déclassé. Quel beau cadeau !!! Mes petits enfants vont être fiers de leur papi…..et vous aussi ?
    A bientôt

  5. Et bien ca c’est un super cadeau Jean-Paul! Trop contente pour toi. Et oui, je suis, comme nous tous je suppose fiere de toi! Respect!

  6. Tout à fait d’accord avec toi Audrey pour dire que le récit de Rémy est vraiment super, une belle lecon philosophique d’humilité. Merci Présicoach de notre bande de joyeux Run’ars!
    Merci aussi Céline pour toute cette belle série de photos. Belle performance que la tienne. De beaux cadrages, une belle luminosité, des Run’ars partout. Tu n’en as raté aucun!Et tous ces visages tendus, inquiets, heureux….. c’est bien cela le marathon. Et on revis vraiment ces moments grâce à ton reportage. MERCI MERCI MERCI!
    Et puis Jean- Paul ….qui ne fait pas les choses à moitié, se permet de faire un podium à retardement! Toutes mes félicitations! Tes petits enfants peuvent être fiers de toi comme nous sommes fiers de toi!
    Bref… et si on recommençait…? :wacko: :yahoo:

  7. Merci Céline pour toutes ces photos qui me posent quand même problème : pourquoi tous ces gens courent-ils alors qu’il fait si beau et que d’autres manifestement se la coulent douce et se promènent le long des quais ?! Faudra qu’on m’explique !

  8. Houahhhhhhhhh……
    Je découvre le mail de notre coatch !! Super…
    Et puis je suis super contente pour toi jean Paul tu le mérite vraiment….
    Vivement le prochain marathon ou autre ..car on va s’ennuyer de lecture
    Bonne journée …

  9. Ah oui, bravo Jean-Paul ! Tu te rends compte, les mecs en sont à tricher pour arriver devant toi !
    Bravo aussi à Rémy pour son résumé et merci à Céline pour les photos. Ca fait de beaux souvenirs…
    Dites, yen a qui vont à Jardres dimanche ?

Les commentaires sont fermés.