Décès de Pascal Jamin

Bonjour à tous,
François vient de me dire que Pascal Jamin est décédé ce matin.

Il m’a demandé de vous en informer mais je n’ai pas plus d’infos à vous donner…

6 réflexions sur « Décès de Pascal Jamin »

  1. Que de tristesse nous accompagne pour témoigner notre soutien à ses proches.

    Garderons de Pascal le souvenir d’une personne passionnée de sport et bienveillante.

  2. Pascal est parti bien bien trop vite et si brutalement. Lui qui etait si dynamique, super gentil avec plein d’humour.
    Peu le savent mais c’est Pascal qui a construit ce site lorsqu’il etait au bureau des run’ars avec une dexterite incroyable . Il nous a alors beaucoup motive pour moderniser et ameliorer notre communication.
    Je pense a sa famille en ces moments douloureux.

  3. La mort est injuste, mais pour Pascal cette injustice est encore plus grande. Nous perdons quelqu’un d’une grande valeur intellectuelle et moral qui s’est engagé avec et au service des autres et qui a su se retirer des Run’Ars avec doigté en ne laissant que des regrets d’une perte de compétences et de gentillesse.
    Je souhaite plein de courage à sa famille et à tous ceux d’entre nous qui l’aimaient bien.

  4. À celui qui aimait les chiffres ronds, j’ai poussé de 500 m mon parcours pour faire 30 km. À notre amis run’ars.

  5. Comme l’ont dit les amis coureurs, Pascal était quelqu’un de discret, souriant, prévenant, secret probablement, et on regrette dans ces circonstances insupportables de ne pas l’avoir mieux connu… On pense évidemment à la douleur de ses proches mais qu’ils sachent combien nous avons apprécié sa très grande sympathie.

  6. Mon ami Pascal… que dire, si ce n’est que j’ai perdu mon frère de course…
    Pour ceux qui ne l’ont pas connu chez les run’ars, Pascal, c’était la bonne humeur, la gentillesse, la bienveillance, un dynamisme, une expérience de la course à pied qu’il partageait volontiers et un humour que j’adorais…
    C’était un très grand coureur de part ses performances et surtout son grand coeur, mais pour moi, personnellement, c’était avant tout un ami formidable (un des meilleurs), discret mais toujours présent dans ma vie…
    Je pense évidemment à sa famille, notamment à Stéphanie et Mathis.
    Tu vas me manquer mon ami…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye:  :good:  :negative:  :scratch:  :wacko:  :yahoo:  B-) 
Plus...
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.